Les Editions Cedres

Mission

C’est l’un des 4 piliers fondamentaux du Centre de Documentation et de Recherche en Art et en Sciences Sociales. Le rôle de la maison d’édition est de faciliter la publication, la divulgation et la promotion des travaux de recherches du CeDReS.

Pour cela, elle publie une revue scientifique et des livres. Au départ, la maison d’édition s’intéresse à la publication des œuvres du Centre et de ses promoteurs. Elle sera, par la suite, au service des chercheurs, artistes et écrivains locaux et internationaux. Elle aura des liens avec d’autres maisons d’édition dans le monde pour réaliser la mission du CeDReS.

Projets de publications

Notre premier ouvrage

Les Editions Cedres sont heureuses de vous annoncer la sortie de la version française du livre : Affondo de Jean-Baptiste Sourou. Publié, en 2011, par San Paolo Edizioni, il a obtenu, en 2013, successivement le Prix international Solidarité avec les Réfugiés à l’International Journalism and Media Awards, et lauréat du Prix du Meilleur Auteur à l’Africa-Italy Excellence Awards.

Intitulé « Chronique d’un été glacial : le rêve naufragé des Africains », l’ouvrage a été plusieurs fois demandé par le public francophone, et comme le dit l’auteur, « le manuscrit original a été rédigé en Français, parce que le message du livre était tout d’abord destiné au public africain ».

« Chronique d’un été glacial : le rêve naufragé des Africains » traite des milliers de migrants, en particulier africains, qui tentent, au risque de leur vie, de gagner les côtes italiennes, avec un rêve dans la tête : avoir une vie meilleure. Mais la réalisation de ce projet est des plus aléatoires et des plus dangereuses.

Après des années passées aux côtés de ces immigrés, comme journaliste et chercheur, l’auteur nous livre leur quotidien, leurs péripéties grâce à des témoignages poignants et des récits inédits. Son ouvrage nous donne une vision riche, critique et très dure de la situation des immigrés et du rôle de l’Afrique.

Jean-Baptiste Sourou partage aussi ses réflexions sur les actions politiques, sociales et les décisions économiques concrètes qui pourraient aider ces  » mésaventuriers  » à continuer à rêver d’un futur plus humain, qui leur soit propre, sur leur terre. Bonne lecture!